Achat ou location de biens immobiliers de prestige à Vevey

Location de biens immobiliers

Publié le : 15 septembre 20219 mins de lecture

Vous êtes à la recherche d’un bien immobilier à Vevey ? Trouvez votre bonheur grâce à ces quelques conseils pour une recherche efficace.

Trouver un bien à Vevey grâce à un expert en immobilier en ligne

Internet est un réseau large où l’on retrouve un peu de tout. Pour trouver une Agence immobilière à Vevey, il vous suffit de quelques clics et le tour est joué. En visitant le site d’un expert en immobilier en ligne, vous aurez directement accès à toutes les offres et services qu’il propose ainsi que les biens disponibles dans leurs bases de données.

Un premier choix sur photos

Des photos et descriptions sont également à votre disposition, pour vous permettre de vous projeter plus facilement. Une fois que vous aurez choisi votre agence de prédilection, vous pouvez, avec elle, convenir d’un rendez-vous pour discuter et visiter le bien de votre choix.

Comment choisir une agence immobilière à Vevey ?agence immobilière

En vue d’une location ou d’un achat, une agence immobilière est la mieux placée pour vous aider à trouver un bien adapté à vos critères. Il faut cependant être vigilent quant au choix de son prestataire. Pour cela, commencez par définir le type de projet que vous souhaitez réaliser : s’agit-il d’un achat immobilier ou d’une location de vacance ? Vous voulez louer un appartement ou une maison ?

Choisir la meilleure agence

Une fois que c’est fait, vous pouvez choisir entre faire appel à une agence indépendante ou à un réseau d’agence. La deuxième option est beaucoup plus avantageuse car un réseau important a plus de contacts et donc plus de moyens de trouver le bien de vos rêves.

Expliquez vos attentes à l’agent immobilier

Le professionnalisme et l’expérience d’un prestataire sont à vérifier à la loupe avant de vous engager. Celui-ci doit savoir écouter vos exigences, pour ainsi vous proposer des biens respectant vos conditions. Pour vous assurer du sérieux d’une agence particulière, organisez une première entrevue pour avoir une idée de ce qu’elle vous propose.

Les bonnes astuces pour choisir un bien immobilier

Que vous décidiez d’acheter ou de louer un bien à Vevey, il faut garder quelques points essentiels en tête. En effet, une telle décision ne se fait pas à la légère, surtout en ce qui concerne l’achat, vu le prix des maisons actuellement. Voici donc quelques conseils pour ne pas se tromper :

Prenez votre temps

Très peu d’acheteurs immobiliers trouvent immédiatement la maison de leurs rêves. Ne vous précipitez pas lorsque vous cherchez votre propre maison – même si d’autres intéressés font déjà la queue – et définissez vous-même des critères qui vous tiennent particulièrement à cœur.

Visitez la maison ou l’appartement plusieurs fois – de préférence à des moments différents – et posez des questions aux courtiers et aux anciens propriétaires. C’est encore mieux si vous attrapez d’autres résidents. Ainsi, non seulement vous obtenez une impression de vos futurs voisins, mais vous apprenez également de première main comment il est possible d’y vivre.

Même si vous achetez un nouveau bien et que la maison n’a pas encore été construite, vous devriez au moins visiter la propriété sur place avant d’ acheter la propriété et laisser l’emplacement vous affecter.

Il faut être méfiant si de nombreux objets de la maison ou du quartier sont vides ou proposés à la vente. Cela peut être une indication qu’il y a un piège. Consultez le PLU et la mairie pour vous renseigner sur ce qui sera construit dans les environs immédiats dans un proche avenir. Une propriété commerciale avec beaucoup de trafic de livraison ou un grand immeuble d’appartements qui obstrue la vue dégagée peut sinon conduire à de mauvaises surprises.

Jetez un oeil au cadastre

Le registre foncier joue un rôle important lors de l’achat d’un bien immobilier . Il donne aux acheteurs des informations sur qui possède une propriété et s’il y a encore une charge foncière sur celle-ci. Avant de conclure le contrat, le notaire doit demander un extrait et vérifier les hypothèques et autres charges. Un droit de séjour à vie pour un tiers peut être ancré dans le registre foncier, ce qui vous empêche d’emménager vous-même dans la propriété ou de la relouer. Un droit de préemption d’un tiers peut également empêcher la vente.

Il est également important d’avoir l’avis de transfert, qui est utilisé pour réserver votre droit à la propriété. Les pleins droits de propriété ne sont transférés à l’acquéreur que lorsque le cadastre a effectué un transfert. Plusieurs semaines ou mois peuvent s’écouler après que le contrat a été notarié.
L’avis de cession garantit que l’ancien propriétaire ne peut plus contracter d’hypothèque sur le bien ou le revendre par exemple. Le notaire est responsable de la procédure.

Consultez les procès-verbaux des dernières réunions de propriétaires

Assurez-vous que le vendeur vous montre le procès-verbal d’au moins les trois dernières réunions de copropriété . Ils permettent d’indiquer si des mesures importantes sont déjà prévues sur la propriété commune (toiture, façade, cave, chauffage, etc.), qui peuvent être très coûteuses. Vous devriez également jeter un œil à la réserve de maintenance.

Consultez également le règlement de copropriété. Vous y trouverez les règles importantes de la communauté des propriétaires et des informations sur la structure de propriété. Cela peut être problématique, par exemple, si un seul ou quelques propriétaires possèdent plusieurs appartements dans la maison et obtiennent ainsi à eux seuls la majorité des voix.

Etudiez la nature du bien

-La situation géographique et l’environnement du quartier

Puisque vous comptez y vivre, il est impératif de bien choisir le lieu où se trouve le bien. Les commerces, le voisinage, les rues… Prenez soin de tout analyser avant de faire votre choix pour être sûr de trouver un logement où vous vous plairez.

-Le profil du bien

Là aussi, vous devez prendre soin de bien vous renseigner et de choisir celui qui correspond le mieux à vos critères. Au moment des visites, n’hésitez pas à scruter tous les moindres recoins de la maison pour voir si elle vous convient.

Ne pas oublier le budget travaux

Votre budget doit impérativement comporter une mention dédiée aux travaux en cas d’achat de bien immobilier. Lors de vos visites, vérifiez l’ampleur des travaux et diverses dépenses que vous serez amené à faire pour acquérir et entretenir le bien. De même, toujours en cas d’achat, il est hautement recommandé de faire appel aux services d’un notaire pour bien sécuriser la transaction. Il pourra notamment se pencher sur votre situation personnelle et les moyens de financement.

Dans cette optique, voici la liste des éléments qui vous seront demandés :

  • un justificatif d’identité de chacun des acheteurs
  • une copie du contrat de mariage
  • un questionnaire d’état-civil qu’il vous remet, et que vous devez compléter
  • les modalités de votre emprunt (avec le nom et l’adresse de la banque), le montant et le taux du prêt demandé ou obtenu
  • la copie des offres de prêts
  • les modalités de votre apport personnel (épargne, héritage, etc)
  • si vous financez votre achat par la vente d’un bien immobilier qui n’est pas encore vendu, vous devrez fournir la copie du titre de propriété et le compromis de vente de ce bien.

N’ayez pas peur de négocier les prix

Un autre conseil pour les acheteurs de propriété : utilisez des défauts mineurs pour vous donner plus de marge de négociation lorsqu’on vous pose des questions sur le prix. Des mesures correctives imminentes à moyen terme servent également d’argument pour une baisse des prix. Un évaluateur peut au moins vous donner des valeurs estimées avec lesquelles vous pouvez marquer des points dans la négociation des prix.