Le monde de l’immobilier a beaucoup changé ces dernières années. Comme tout autre marché et placement, l’immobilier vit aussi des variations à la baisse et à la hausse, des changements juridiques et fiscaux. C’est pourquoi il faut toujours tout savoir sur les tendances et les actualités immobilières avant d’investir dans le projet. Ces informations vous sembles nécessaires afin d’avoir une confiance absolue en son état.

Taux de crédit immobilier intéressants

Les deux dernières années ont été une excellence période pour le marché immobilier grâce à l’accès au crédit immobilier. En vérité, le taux d’intérêt qui baisse et qui atteint le record a permis de nombreuses ventes. C’est le triomphe parce que cet abaissement a commencé depuis 1,45 % et continue jusqu’à 1,12 %. Ceci permet de donner un peu plus d’accessibilité d’emprunt aux futurs acheteurs afin de concrétiser leur projet. Cependant, nombreux sont les porteurs de projet immobilier qui se demandent ce que l’année actuelle et à venir pourrait encore les réserver. Il y en a beaucoup d’espoir pour cela, c’est-à-dire que les taux de crédit restent davantage à ces niveaux extrêmement bas. En effet, il n’y a pas longtemps que le haut conseil de stabilité financière ou le HCSF a recommandé l’adoption de nouvelles mesures pour l’emprunt immobilier. Cela résulte le respect du taux d’endettement à environ 33 % et la durée des crédits limitée à 25 ans. Plusieurs ménages y compris les modestes et les investisseurs locatifs ont alors la possibilité d’obtenir le crédit immobilier. Ce serait pourtant trop improbable de penser que les taux continuent à nouveau de diminuer. Le plus possible pour le moment ce qu’ils vont se stabiliser par rapport à ceux de l’année dernière ! Suivez dans www.actu-agences-immo.fr l’évolution du marché immobilier.

Apporter de l’importance à la taxe foncière

Là encore, une bonne nouvelle sur l’actualité immobilière : les différents dispositifs de défiscalisation immobilière. C’est la solution par excellente pour investir avec des réductions d’impôts. Vous pouvez par exemple bénéficier de la loi Pinel, c’est la plus répandue et la plus utilisée ces derniers temps. Cela vous permet de profiter d’un remboursement partiel de votre achat d’un bien neuf pour le louer. Vous pouvez pour cela avoir une réduction d’impôts jusqu’à environ 63 000 € distribuer dans 12 ans. En contrepartie, vous devez vous engager à garder et à mettre la maison en location durant l’engagement. Vous pouvez également jouir du déficit foncier pour vous aider à réduire vos revenus fiscaux d’un appartement ancien. Ceci concerne toutes les dépenses des travaux d’entretien, d’amélioration ou de rénovation. Il est néanmoins plafonné à 10 700 € dans une année. La défiscalisation avec la loi Malraux vous permet aussi de déduire votre impôt sur le revenu de 22 à 30 % du prix des travaux de renouvellement de l’immobilier situé dans certains quartiers. D’ailleurs, le remboursement sera limité à 100 000 € par an et pendant quatre ans successifs au maximum. Voilà tout ce dont vous pouvez tirer profit de la taxe foncière.

La demande plus élevée et l’évolution du prix

Aujourd’hui, le tarif d’un bien immobilier continue d’augmenter, mais ce mouvement varie tout de même en fonction du secteur. Les grandes villes voient par exemple ses prix augmentent à hauteur de 5 %. Quant à Lyon ou à Paris ainsi que ses environs, elles doivent enregistrer un accroissement de 6 à 11 % environ. En moyenne, les tensions sur la valeur d’un immobilier en France ont évolué à peu près du 3,2 % dans une année. Sachez tout de même que ces statistiques d’ensembles dépendent de différents secteurs géographiques du pays. Malgré cela, notez que la demande continue également d’accentuer grâce aux taux de crédit immobilier raisonnables. En effet, les agences immobilières se rendent compte que plus d’un million de ventes d’immobilier ancien a été réalisé l’année dernière. Cela représente qu’il y avait plus de 10 % de croissance. Cela est dû au fait que ce type d’investissement sécurisant et constitue un patrimoine à long terme. La chute des taux d’emprunt apporte également son impact sur ces rapports de transactions qui atteignent les degrés plus élevés que d’habitude.

En quoi investir ?

Il existe actuellement plusieurs façons d’investir en immobilier. Il y a comme le crowdfunding, la SCPI ou la société civile de placement immobilier ou encore l’investissement locatif meublé ou non. Mais choisir le bon placement dépend en premier lieu de votre intention et de l’actu immo du moment. Voulez-vous par exemple constituer un patrimoine, ou acheter un bien pour le louer afin de recevoir des revenus supplémentaires… ? C’est en fonction de votre projet que vous pourrez trouver l’investissement qui correspond parfaitement à vos besoins. Quoi qu’il en soit, la prudence est cruciale avant de vous lancer. Cela signifie que vous devez avoir certaines connaissances et compétences sur le marché. Vous devez donc vous renseigner autour de vous du choix et de la localisation du bien, le statut fiscal à opter, etc. Bref, nombreux sont les types d’investissements tendances et le choix reste une décision personnelle selon l’objectif de vie dont vous voulez atteindre.