appartement neuf

L’achat en VEFA devient actuellement la meilleure alternative comparée à l’achat d’un appartement ancien. Cependant, il ne s’agit pas de simples affaires vu qu’il demande un grand travail et une bonne anticipation pour que l’appartement vous sera rendu selon vos besoins. Si vous voulez investir dans un immobilier neuf à Savoie, voici quelques conseils qui peuvent vous servir afin d’avoir un succès dans l’investissement.

Numéro 1 : Les étapes préliminaires à savoir

Avant de signer un contrat de réservation, quelques points essentiels méritent d’être étudiés en amont pour ne pas vous tromper dans l’achat d’un appartement neuf. D’abord, une visite du quartier est nécessaire avant tout achat immobilier neuf aix les bains. Il faut bien étudier l’entourage de l’emplacement de la maison mais surtout le quartier pendant plusieurs jours et nuits à des périodes différentes. Cette action vous permet d’anticiper l’ambiance dans votre future maison, de repérer les marchés, les crèches, les pharmacies, les moyens de transports, la distance entre la maison et votre lieu de travail, etc. Si, jamais, vous êtes par exemple sensibles au tapage nocturne, vous pouvez repérer l’existence ou non des boîtes de nuit ou des discothèques de rue en visitant le quartier la nuit.

Coté promoteur, soyez également vigilent. La qualité et la réalisation de la construction dans le temps convenu dépendent certainement de votre promoteur. Vous devez ainsi vous assurer de leur fiabilité avant de se lancer. Leur assise financière, leurs garanties d’achèvement et leur appartement-témoin vous aident à vous convaincre sur leurs image et crédibilité. Veuillez toujours vous confier aux professionnels pour votre projet immobilier neuf aix les bains.

Numéro 2 : Etude du crédit immobilier et focus sur le contrat de réservation

Comme tout autre projet immobilier, l’achat d’un appartement neuf savoie requiert l’obtention d’un crédit immobilier. Certes, tous les banques et les emprunteurs proposent des offres avec un taux d’intérêt captivant et intéressant, mais il ne faut se faire avoir. N’hésitez pas de faire jouer la concurrence afin de savoir le plus adapté et le plus fiable. Si nécessaire, faites appel à un courtier ou à un expert pour vous accompagner dans l’accomplissement du budget d’acquisition et vous indiquer le meilleur taux pour le prêt.  Le PTZ, Prêt à taux Zéro, est intéressant pour ceux qui vont investir pour la première fois dans l’achat d’immobilier neuf. Prêt accordé par l’Etat, il incite la construction neuve en la finançant avec zéro intérêt pour le 40 % de la somme prêtée.

Concernant le contrat de réservation, analysez scrupuleusement toute la description avant de le signer. Vérifiez aussi chaque point qui s’y trouve et décortiquez autant que possible le plan d’architecte. Aucune réclamation ne peut être faite après la signature, d’où l’importance d’une consultation détaillée de la notice technique, par exemple, les matériaux employés, les caractéristiques des fenêtres, la qualité de l’immeuble, etc.

Numéro 3 : Points sur l’échéancier de paiement et la livraison de l’appartement

Lors de la signature d’acte de vente ou contrat en VEFA, l’échéancier de paiement doit figurer clairement dans le dossier.  Il vous indique sur les conditions de financement de l’immobilier qui se fait progressivement avec la réalisation du travail : généralement, 5 % de la somme comme dépôt de garanties, 35 % de la totalité après l’accomplissement de la fondation, 70 % du prix pour la mise hors d’eau, 95 % à la fin de tous les travaux et le reste est à payer à la réception du logement. Planifiez-le bien en avance et à chaque paiement, vérifiez la progression des travaux. Si vous avez du temps libre, il est préférable de venir même au chantier pour découvrir les éventuelles anomalies qui méritent d’être modifiées avant la livraison.

De plus, lors de la livraison de votre appartement neuf, il ne faut pas oublier que l’acquéreur dispose 30 jours pour réclamer ou signaler les anomalies. Faites le tour de la maison tout en vous référant sur la notice technique. Au cas où de gros défauts se présentent, vous avez le droit de solder le 5n% reste jusqu’à ce qu’une correction soit apportée par le promoteur.