Les annonces de location de particuliers à particuliers : comment ça marche ?

location de particuliers à particuliers

Les annonces de location sont indispensables pour faire connaitre son patrimoine aux particuliers. Mais pour que l’annonce soit attractive, il faut s’adresser à des sites bien référencés sur google.fr pour avoir la meilleure visibilité possible. Quant à la rédaction du texte, elle doit être fidèle à la réalité et accompagnée de photos fiables pour n’attirer que les visiteurs qui sont intéressés par l’offre.

Louer son bien sans l’intermédiaire d’un professionnel

Un bailleur sur deux loue sans recourir à un professionnel, non seulement parce qu’ils y gagnent en rentabilité en réduisant les frais de gestion, mais aussi parce qu’en sélectionnant eux-mêmes leur locataire, ils seraient protégés des risques d’impayés et de la dégradation de leur bien. En effet, il n’y a pas mieux que le propriétaire lui-même pour lister les précautions à prendre et mener à bien la location d’un logement. Cela dit qu’un professionnel de l’immobilier ne prendra pas autant de soin que le propriétaire lui-même à tout gérer, de la publication de la petite annonce, au suivi de la gestion locative, en passant par le choix déterminant du locataire.

Les diagnostics indispensables

Avant de louer un bien immobilier, il est important de constituer le dossier technique pour remettre les documents qu’il contient au locataire le jour de la signature du bail. La mention de la classe énergétique – issue du DPE (Diagnostic de performance énergétique) sur la petite annonce d’offre de location est indispensable.

Le DPE confère au locataire une idée sur la consommation en énergie du logement et reste valable jusqu’à dix ans. Les coûts varient de 100 à 300 €, selon la taille du logement. Valable dix ans, il n’est pas à renouveler à chaque mise en location. Quant au Crep (Constat des risques d’exposition au plomb), il doit être réalisé pour les logements construits avant le 1er janvier 1949. Il apporte des renseignements sur la présence ou l’absence de plomb dans les peintures et les revêtements pour une durée de 6 ans. Son coût varie de 200 à 300 €, selon la surface du logement.

Et pour que le dossier soit complet, le dossier l’ENRT (État des risques naturels et technologiques) est également inhérent à chaque changement de locataire, dans les zones couvertes par un plan de prévention des risques naturels prévisibles ou dans les zones sismiques, soit pratiquement partout en France. Son coût se situe entre 30 et 50 €, selon les prestataires.

Diffusion d’une annonce de location

Pour diffuser une annonce de location, de nombreux supports sont disponibles : la presse spécialisée, les journaux régionaux ou gratuits et l’internet. Le texte doit être descriptif et non discriminatoires envers les candidats locataires. La clarté et la transparence sont un gage de gain de temps et d’attractivité. Le prix du loyer et la provision pour charges mensuels ainsi que la classe énergétique du bien loué – de A (peu énergivore) à G (très énergivore), issue du DPE, doivent être mentionnés dans l’annonce.